Soutenir le progrès de la santé au Maroc et en Afrique

Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès de la ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, a dressé le bilan de la couverture médicale obligatoire lors d’une réunion de la Commission des finances, de la planification et du développement économique à la Chambre des conseillers.

Lors d’une réunion pour évaluer l’avancement du projet de couverture médicale obligatoire, Fouzi Lekjaa a déclaré qu’environ 5 millions de professionnels, travailleurs indépendants et non salariés ont bénéficié d’une couverture médicale au 10 avril 2023. Sur ces bénéficiaires, 1,9 million sont des assurés principaux et 3 millions sont des personnes à charge.

Lekjaa a également noté que près de 640 000 demandes de remboursement ont été soumises par ces catégories à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) au 10 avril 2023. De plus, les bénéficiaires du Régime d’Assistance Médical (Ramed) qui étaient incapables de payer des cotisations sont désormais éligibles pour bénéficier de l’Assurance Médicale Obligatoire (AMO) depuis le 1er décembre 2022. Le nombre de bénéficiaires a atteint 9,6 millions, y compris les personnes à charge. Le budget de l’Etat a pris en charge les cotisations de cette catégorie auprès de la CNSS, avec un montant global de 9,5 milliards de dirhams.

Le ministre a expliqué que les bénéficiaires de l’AMO reçoivent le même panier de soins, comprenant des médicaments gratuits et une hospitalisation dans les établissements de santé publics, le gouvernement couvrant les 30% restants des services facturés. Quant au secteur privé, Lekjaa a révélé que 680 000 demandes de remboursement ont été déposées entre le 1er décembre 2022 et le 10 avril 2023, dont 480 000 demandes de remboursement, 40 000 demandes de couverture des maladies coûteuses et chroniques et 160 000 demandes de soins dans les hôpitaux publics.

Lekjaa a également rapporté que 1,4 million de dossiers n’ont pas encore été transférés par les hôpitaux publics, tandis que 1 229 978 bénéficiaires ont déjà reçu des services de ces hôpitaux au 20 avril 2023, dont plus de 1 048 092 bénéficiaires déjà inscrits à l’AMO et 163 713 bénéficiaires en cours d’inscription. En ce qui concerne les services facturés, leur montant a dépassé 1,9 milliard de dirhams, dont 857 millions de dirhams pour les services fournis, 434 millions de dirhams de transferts fixes basés sur le nombre de bénéficiaires et 620 millions de dirhams pour les services fournis par les hôpitaux publics. Lekjaa a également expliqué que le coût moyen par dossier s’élève à près de 1 263 dirhams pour ceux qui étaient auparavant dans l’incapacité de payer des cotisations, contre 1 438 dirhams pour les travailleurs indépendants et 1 200 dirhams pour les salariés.

125 dossiers déposés chaque minute à la CNSS 
Le nombre de dossiers traités quotidiennement par la CNSS a explosé depuis la mise en place de l’AMO. Les derniers chiffres communiqués par le Directeur Général de la CNSS, Hassan Boubrik, indiquent que 60 600 dossiers sont déposés chaque jour en avril, contre 22 000 en décembre 2020. Le nombre de bénéficiaires de l’AMO a également considérablement augmenté pour atteindre 23,2 millions de personnes en avril 2023, contre 7,8 millions en décembre 2020. Pour ce qui est des travailleurs non salariés, les taux d’immatriculation ont atteint 81% pour ceux soumis à la contribution professionnelle unique (260 662 immatriculations), 75% pour les entreprises physiques (319 776 immatriculations) et 69% pour les commerçants et artisans qui tiennent une comptabilité (27 751 immatriculations) jusqu’à mi-avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *